http://yvonroy.wordpress.com/

http://yvonroy.wordpress.com/

Publicités

L’accès aux soins de santé au Québec

Bonjour,
Pour vous faire rire un peu, je vais vous raconter ma petite aventure
d’aujourd’hui, vous allez voir qu’il faut être bâtis forts au Québec et rester
zen quoi qu’il arrive……..gardez le sourire, être courtois, polis
etc….autrement dit: “savoir manger de la m…..dans une petite cuiller en
argent”.
Mon médecin de famille veut que je sois vue par un dermatologue d’ici un
mois…………il m’a remis un document de référence.
Je me suis donc rendue au bureau du dermatologue en question (où il m’avait
référée) et surprise, la secrétaire m’annonce (presqu’avec fierté) qu’il y a une
liste d’attente de neuf mois…….oui oui, vous avez bien lu, le temps d’une
grossesse normale quoi !!!
Je lui explique que c’est mon médecin qui veut que le spécialiste vérifie
si la lésion que j’ai sur la lèvre supérieure depuis janvier, n’est pas une
tumeur ….on rit pas avec ça il me semble ! En tout cas, moi ça m’énerve.
Elle me répond: “je n’y peux rien c’est comme ça” et elle rajoute: vous
savez madame, nous sommes les plus rapides de la région” (comme c’est
rassurant).
Je lui dis: “Si il y avait une annulation de rendez-vous des fois,
pouvez-vous me téléphoner ? “…..elle se dépêche à rajouter: “Surtout n’y
comptez pas, il y a au moins 3000 noms sur la liste avant vous”…….
Je l’ai regardé et j’ai dis: “mais ça n’a pas de sens”et je suis sortie la
tête basse avec mon petit papier…..
Voilà…….alors si vous avez une idée ou si vous connaissez un
dermatologue au public ou dans le privé à Trois-Rivières ou dans les environs ,
je n’ai pas le choix je pense…….si il le faut, la madame elle va
payer………
Merci beaucoup…..et si vous n’en avez pas, c’est pas grave……..je vais
essayer de m’organiser autrement…….je ferai comme les autres, j’irai à
Mongrain ma foi.

Tricot de vie

Entre le début et la fin de ma vie
S’étirent comme sur une corde à linge
Mes misères et mes exploits,
Mes rêves et mes peines,
Mes colères et mes joies.
 
Ma vie a tissé des couleurs de laine
Mêlée de fils de soie
Les rangs aux couleurs de misères et de peines
Succèdent aux rangs de mes bonheurs et de mes joies;
 
Ma ceinture de vie prend ma peine
Elle s’enroule à la tienne
Malgré les liens serrés d’un tricot très étroit
Ou le mien doit s’effacer lentement pour ne pas suffoquer.
 
Je respire un brin d’air entre deux rangs peu serrés
Un point de repère pour me retrouver.
Ne pas me laisser dévorer par l’envahisseur innocent
Qui piétinne mes  brindilles de laine à trop vouloir faire le charmant;
Comment dire d’arrêter à celui qui se découvre aimé
Et qui, par un heureux hasard
Ne veut pas qu’il soit pour lui, à jamais trop tard.
 
Je dépose mes broches et mon tricot attend
Me vient soudain une envie folle de me mettre à la dentelle;
Plus aérée, plus légère et surtout moins envahissant comme passe-temps.
Je viens de comprendre pourquoi elle est si belle la dentelle
Elle laissera toujours respirer et entrevoir la beauté de ce qu’elle caresse;
Il n’en est malheureusement pas toujours ainsi de ceux qui disent nous aimer.
le 28 Mars 2008