Dans la Tempête

Tu es parti dans la tempête
J’ai reçu un poignard au coeur
J’ai bien failli perdre la tête
Tout chavirait à l’intérieur.
 
 
Mon sang s’est glacé soudain
Et je n’ai vu que tournoyer
Le plafond pendant que tremblaient mes mains.
 
Ces mains qui auraient tant voulu apaiser
Ta blessure, ta colère, ton chagrin;
 
Je n’arrive toujours pas, même aujourd’hui
A comprendre pourquoi un bon matin
Dans la tempête tu es parti.
 
 
 
 
Publicités